Agissons !

Pour suivre toutes les initiatives, rejoignez l‘événement facebook de la mobilisation.

1) Montrons notre colère.

Pour se faire entendre, le SNES-FSU invite les personnels à s’organiser en heure d’information syndicale pour arrêter le travail dans la matinée du 17 janvier et à exprimer leur insatisfaction :

  • Faisons passer le message sur les réseaux sociaux

Utilisons le hashtag “#stopmépris” et postons des selfies en marquant sur un post-it ou au tableau (hors de temps de présence des élèves), les raisons de notre colère. Vos publications sur les réseaux sociaux seront relayées sur ce site. Vous pouvez aussi utiliser les visuels à télécharger.Affichons notre mécontentement

2) Jeudi 24 janvier, grèves et manifs

Ces initiatives seront suivies d’une journée de grève et manifestations intersyndicales mobilisation intersyndicale le 24 janvier 2019.

3) Interpellons le ministre

Face au mépris et à l’autoritarisme, faisons connaître au ministre notre situation et nos revendications ! Envoyez votre lettre personnalisée

4) Signons la pétition contre l’article 1

L’article 1 de la future loi « pour une école de la confiance » vise à inscrire dans la loi une obligation de réserve qui n’y figure pas. Il permettrait de donner un fondement légal à des mesures disciplinaires condamnant des personnels jugés coupables de « faits portant atteinte à la réputation du service public », expression suffisamment floue pour y inclure toute critique des politiques scolaires. Défendons notre liberté d’expression en signant la pétition !